A la découverte de la Groulaie

Philippe EVRARD

Une belle prairie naturelle

La sortie de cette matinée était consacrée à la découverte d’un Espace Naturel Sensible (ENS) du Département: le secteur de la Groulaie, sur la commune de Blain. C’est en 2009 que 8,5 ha de terrain jouxtant le Canal de Nantes à Brest et consacrés à l’origine à de l’arboriculture et de l’horticulture ont été acquis avec l’objectif  de reconstituer des prairies naturelles avec des haies et des mares.

Philippe EVRARD

Orchis à fleurs lâches – Anacamptis laxiflora

Avec une quinzaine de personnes, adultes et enfants, la visite a été très riche en découverte de toutes sortes. Si l’époque des Fritillaires pintades, une fleur typique des prairies humides non traitées, était terminée, les participants ont pu admirer de nombreuses orchidées (Orchis à fleurs lâches)  le Lychnis-fleur-de-coucou, dénommé ainsi car il commence à fleurir lorsque l’on entend les premiers Coucous.

Philippe EVRARD

Un beau mal de Grillons champêtre – Gryllus campestris

Les insectes étaient également bien représentés à travers plusieurs espèces de papillons, de nombreuses jeunes sauterelles et le chant permanent des Grillons des champs. Les enfants en ont d’ailleurs trouvé un bel exemplaire.

En nous rendant vers une mare, une rencontre fortuite avec un Orvet a permis de montrer  le caractère complètement inoffensif de ce reptile qui n’est pas un serpent mais un lézard sans patte.

Ph Evrard

Triton marbré – Triturus Marmoratus

Dans l’une des mares, les participants ont été étonnés de découvrir une belle diversité en amphibiens : des larves de Salamandre, des têtards de Grenouille agile, des Tritons palmés et même un magnifique mâle de Triton marbré, un des joyaux de cet ENS.

Entre temps, les deux chevaux présents sur le site pour l’entretien de l’une des prairies sont venus nous tenir compagnie et ont reçu leur moisson de caresses de la part des enfants;

Philippe EVRARD

Une rencontre imprévue

Avec l’accord des participants, les deux heures prévues initialement ont largement été dépassées pour répondre à la curiosité de chacun;

La visite de ce site méconnu était vraiment une belle découverte et beaucoup de participants se sont promis d’y revenir avec d’autres personnes en repérant bien l’itinéraire pour y venir à partir de Blain car ce petit trésor est bien caché et pour l’instant, il ne bénéficie pas d’une signalisation routière.

Comments are closed.