A la découverte de la prairie de la Groulaie

Ce samedi 2 juillet, une visite gratuite était consacrée à la découverte du site de la Groulaie, dans le cadre du partenariat avec le Conseil départemental.

Ph Evrard

Fritillaire pintade

C’est en 2009 que ce terrain de 8,5 ha a été acquis par le Département au titre des Espaces Naturels Sensibles. En effet, cet espace bordant le Canal de Nantes à Brest et la forêt privée de la Groulaie (commune de Blain) comporte plusieurs milieux dont la restauration et le maintien sont favorables à une bonne biodiversité: vastes prairies naturelles, haies bocagères, mares, verger,…

En raison de la saison avancée, les principales richesses faunistiques et floristiques n’ont pu qu’être évoquées et montrées sur document : Orchis à fleurs lâches, Fritillaires pintades, deux espèces de fleur en voie de raréfaction car typiquement liées aux prairies humides non traitées ou encore Grenouilles rousses, très localisée en Loire Atlantique.

Ph Evrard

Demi-deuil

La balade le long du circuit autorisé nous a quand même permis de faire de belles observations : grande richesse floristique de la prairie naturelle, avec pour conséquence la présence de très nombreux papillons dont le Demi-deuil et de la Grande sauterelle verte. Dans l’une des mares, la capture de deux Ecrevisses et la turbidité de l’eau ont montré malheureusement une dégradation récente du milieu au détriment des amphibiens, sans doute à cause des inondations hivernales et de la proximité du canal. Dans une autre mare, un têtard de Grenouille agile a été trouvé, à peine au stade des pattes arrière ! Un sacré retard sur ses congénères.

Ph Evrard

Grenouille rousse

Les participants se sont quittés contents de cette première découverte, avec l’idée de revenir s’y balader puisque le site est en accès libre. Pourquoi pas envisager plutôt une visite vers avril – mai ?

Comments are closed.