Mares en forêt

Le 7 avril dernier, la séance de ce « jeudi découverte » était consacrée à la mare, avec une quinzaine de participants.

Dans un premier temps, nous nous sommes rendus dans une belle mare en lisière de forêt, restaurée et entretenue par l’ONF, de manière à la rendre très favorable à la biodiversité.

L’été dernier, des élèves de l’école du bois de Nantes y ont réalisé des aménagements en bois pour surplomber et admirer cette mare, équipement que l’on peut juger un peu surdimensionné par rapport au site…

L’ONF a également conçu un parking destiné à accueillir un bus scolaire pour faciliter les sorties pédagogique sur ce site.

Ph Evrard

Triton alpestre

Une sortie nocturne organisée par la Maison de la forêt en 2015 avait déjà permis de montrer à l’aide d’une lampe torche la grande diversité des espèces d’amphibiens: larves de Salamandre, Triton palmé, Triton marbré, et surtout, le splendide Triton alpestre dont la présence en Loire Atlantique est limitée au massif forestier du Gâvre et ses environs.

 

Mais hélas, pour les jeunes enfants et leurs petites bottes et en plein jour, cette faune craintive se laisse difficilement observer ! Après avoir montré aux participants un peu déçus comment on pouvait repérer les œufs des tritons, soigneusement cachés un par un dans les plantes aquatiques, il est décidé de rejoindre au autre site qui se prête mieux aux observations depuis la berge.

Arrivés autour des petites mares du circuit des ferrières, les grands et les petits peuvent observer les très nombreuses larves de Salamandre qui se promènent sur le fond de la mare ainsi que des tritons palmés qui montent respirer à la surface de l’eau : une occasion d’expliquer le cycle de vie des amphibiens, avec une phase larvaire et une métamorphose.

Ph EVRARD Prinquiau 8 nov 2011

Salamandre tachetée – Salamandra salamandra

Des petits insectes d’eau sont également trouvés ainsi qu’une jeune Salamandre  cachée sous une souche humide: la plupart des participant n’ont  jamais vu cet animal « en vrai » et c’est l’admiration générale: une bonne occasion pour remettre quelques vérités en places et notamment le fait qu’il s’agit d’un animal totalement inoffensif !

Enfin, cerise sur le gâteau, sur le chemin du retour nous n’avons pas besoin de faire un détour pour observer discrètement des terriers occupés par des Blaireaux – ceux-ci ont décidé d’agrandir leur territoire directement sur le bord du chemin ! Mais ceci est une autre histoire…

Comments are closed.